|

Ca partait pourtant d’une bonne intention …

Un an après le meurtre de Georges Floyd aux Etats-Unis, la poste espagnole Correos a émis ce 25 mai 2021 une série de quatre timbres en partenariat avec l’ONG SOS Racismo dans le cadre de sa campagne « Equality Stamps » (Les Timbres de l’Égalité).

Partant d’une bonne intention, l’initiative – c’est le moins qu’on puisse dire – fait polémique.

Les timbres ont une faciale de 0,70 € pour le noir, 0,80 € pour le marron foncé, 1,50 € pour le marron clair et 1,60 € pour le plus clair. Plus la couleur du timbre est foncée, moins il a de valeur.

Il est tout de même étonnant de constater que dans le cadre d’une campagne voulant montrer que nos vies ont toutes une valeur égale, les timbres ont une valeur différente en fonction de leur couleur … Je ne sais pas avec quelle entreprise de marketing travaille la Poste espagnole, mais à leur place j’en choisirais une autre …

Correos se défend en disant que ces différences de valeur en fonction des types de peau étaient voulues et faisaient justement partie de ce que la campagne dénonçait. Le tarif des timbres reflète « une réalité injuste et douloureuse qui ne devrait pas exister ».

Oui, mais la polémique enfle. Les réseaux sociaux s’emballent, et certains partis tentent de récupérer l’affaire (comme par hasard le parti Vox d’extrême droite) …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.